Le Projet "to pich" / "pincer" consiste a mettre en place une famille de pinces communiquant entre elles par un langage simple et accessible. Pour cette famille, l'objet "pince" est pensé comme un prolongement direct de notre main. (essayer que nos mains s'intègrent au mieux). Le métal qui rappelle le coté plus industriel plus froid et directement contrebalancé par le bois qui lui fait échos à l'artisanat, à la chaleur. Le bois est donc perçu  comme un élément vivant, un parasite se nourrissant petit à petit du métal froid et comblant les formes et interstices de celui-ci.

La Pince à thé est un objet qui trouve sa place dans le rituel du thé, elle est la plus petite pince de la famille dû à la dimension des sachets de thé qu'elle presse. Elle évite de se brûler pour enlever son sachet de thé mais evite aussi de le prendre avec ses mains sales. Les creux de la pince et le bois incrusté la rendent plus confortable et prolongent les gestes de la mains

La pince à salade trouve son contexte dans l'art de la table et du service. Elle a été conçue pour ne pas rester dans la cuisine mais pour être disposée à table. Grâce à sa forme atypique, elle rentre plus facilement dans la main et le service en devient que plus naturel.

Pince à thé

Pince à cornichon

Pince à salade

Cette pince n'est jamais très loin de son pot de cornichons, avec sa taille élancée, elle est parfaite pour tout types de contenants mais aussi pour tout types de cornichons, petits ou gros.

Luca 
Lemaire